Billet de banque de 20 francs avec le portrait de Johann Heinrich Pestalozzi au recto (8,6 x 14,3 cm), impression Orell Füssli, Zurich (Banque nationale suisse, Zurich).

L'image figure dans l'article:

Pestalozzi, Johann Heinrich

Le Dictionnaire historique de la Suisse DHS 
est un dictionnaire en ligne élaboré selon des critères scientifiques, connecté, actuel et multimédia. Il entend être aussi bien une infrastructure de recherche, à la fiabilité garantie, pour l'ensemble de la communauté scientifique qu’un service d'information complet et attrayant pour le grand public.

La rédaction centrale du DHS a déménagé.

Nouveau dans le DHS

Personnes

Johann Heinrich Pestalozzi

Version du 18.11.2020

12.1.1746 à Zurich, 17.2.1827 à Brugg, protestant, de Zurich, citoyen d'honneur de la République française (1792). Fils de Johann Baptist Pestalozzi, chirurgien, et de Susanna Hotz, issue d'une famille de notables villageois. 1769 Anna Schulthess, fille de Hans Jakob Schulthess, commerçant, et d'Anna Holzhalb. Johann Heinrich Pestalozzi fit sa scolarité à Zurich. Interrompant ses études de théologie et de droit au Carolinum de Zurich, il rejoignit le nouveau mouvement des patriotes, réformistes influencés par Johann Jakob Bodmer. Puis il se tourna vers l'agriculture. Soutenu par ses beaux-parents (qui s'étaient d'abord opposés à son mariage), il acquit le domaine du Neuhof à Birr; son entreprise n'étant pas rentable, il créa une institution où les enfants pauvres pouvaient apprendre à filer et à tisser. L'échec de ce projet, d'abord accueilli favorablement par le public, plongea son auteur dans une crise existentielle. Encouragé par Isaak Iselin, Pestalozzi se mit à écrire. Il publia bientôt des œuvres importantes, comme la poétique Abendstunde eines Einsiedlers («Soirée d'un solitaire», 1780) et l'essai Sur la législation et l'infanticide (1783, traduction française 2003), où il préconisait une réforme pénale. Son roman Léonard et Gertrude (4 vol., 1781-1787; traductions françaises 1783, 1827, 1947-1948), évoquant la corruption des mœurs villageoises et leur possible régénération par des autorités éclairées, connut un succès européen. Dans Mes recherches sur la marche de la nature dans l'évolution du genre humain (1797, traduction française 1994), œuvre majeure, il exposa les fondements de sa philosophie politique. Dans Oui ou non? (écrit en 1793, publié en 1897, traduction française 2007), il fit part à la fois de sa sympathie pour la Révolution française et de son aversion pour la Terreur. La jeune République française lui avait décerné le titre de citoyen d'honneur en août 1792. Dans l'affaire de Stäfa, en 1795, il milita en faveur d'un arrangement, comme Johann Kaspar Lavater, pour éviter toute effusion de sang.

Note de la rédaction: Il y a 75 ans finissait la Deuxième Guerre mondiale

A l’occasion du 75e anniversaire de la fin de la guerre, la Radio Télévision Suisse (RTS) a produit un programme commémoratif. En parallèle de la série de fiction « Le Prix de la paix », la RTS présente deux documentaires, des entretiens avec des témoins contemporains et d’autres réalisations sur la guerre et l’après-guerre.

Source: SRF

Projet du DHS

Autres projets du DHS

Recevez régulièrement des nouvelles du DHS !

Abonnez-vous à la newsletter

L’édition imprimée du DHS (13 volumes)
Commander
L’édition partielle du DHS en romanche (2 volumes)
Commander

Autres services

INFO DHS

Sommaire

23.11.2020
Le DHS a déménagé

Au début du mois de novembre, le DHS a quitté le Hirschengraben pour s’installer dans la vieille ville de Berne. Les nouveaux bureaux se trouvent dans une maison classée monument historique au cœur du quartier de la Matte. Même si la situation actuelle contraint l’équipe du DHS, comme tant d’autres, à privilégier le télétravail, nous nous réjouissons d’intégrer ce nouvel endroit plein de charme.

17.11.2020
Valeria Wyler a quitté le DHS

Membre de l’équipe depuis 2011, notre collègue Valeria Wyler a quitté le DHS à la fin du mois de septembre 2020. En tant que collaboratrice de la rédaction de langue italienne, elle a œuvré à la fois comme rédactrice de nombreux articles en italien, originaux ou traduits, et comme traductrice de nombreux textes de l’allemand et du français en italien. Après l’achèvement de l’édition imprimée, elle a également participé dès 2014 aux travaux du domaine «Espaces & Lieux», où elle a activement contribué à la réflexion sur les entrées géographiques et a collaboré à la rédaction du concept de cette catégorie d’articles, en apportant notamment ses compétences en histoire et en archéologie médiévale. Nous remercions sincèrement Valeria Wyler pour son engagement dans les dernières phases de l’édition imprimée du DHS, de même que dans les travaux préparatoires de l’édition électronique et lors de la transition vers la version en ligne. Nous lui adressons nos meilleurs vœux pour son avenir. 

22.09.2020
Renforcement de l’équipe multimédia

En date du 1er juin 2020, Yves Niederhäuser (*1975) a rejoint la rédaction multimédia du DHS. Après des études d’histoire, de géographie et de sociologie à Berne, il a obtenu un Master of Advanced Studies en archivistique, bibliothéconomie et sciences de l’information. Il est chargé de cours invité dans plusieurs Hautes écoles et Universités. De par son activité à Memoriav, où il était responsable du domaine vidéo/TV, Yves Niederhäuser avait déjà tissé des liens étroits avec le DHS. Nous nous réjouissons de son arrivée, qui vient renforcer la rédaction multimédia et ses compétences internes tout en élargissant le réseau du DHS.