de fr it

Robellaz, La

Hameau de la comm. d'Essertines-sur-Yverdon VD, sur la rive gauche du Buron. XIVe s. Vilar Luczon. 8 feux en 1766. La R. était un domaine appartenant à l'abbaye du Lac de Joux, acquis en 1318 par Othon Ier de Grandson, qui en fit don à la chartreuse de La Lance. Sous le régime bernois (1536-1798), La R. fut sécularisée et intégrée au bailliage d'Yverdon. Erigée en fief noble en 1577, elle passa successivement aux mains des Saussure, Hennezel, Charrière et Plessis-Gouret. A la suppression des droits féodaux, La R. ne dépendait d'aucune commune: en 1803, elle fut rattachée à Essertines-sur-Yverdon, mais conserva une forte autonomie (municipalité jusqu'en 1821, administration particulière jusqu'en 1871). Un plan partiel d'affectation (1990) limite le développement résidentiel du hameau. Cidrerie, savonnerie artisanale.

Sources et bibliographie

  • L. Michaud, Yverdon à travers son passé, 1969

Suggestion de citation

Heubi, Philippe: "Robellaz, La", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.11.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/000367/2009-11-27/, consulté le 20.10.2020.