de fr it

Retschwil

Ancienne commune LU, district et cercle électoral de Hochdorf, depuis 2009 partie de la commune de Hitzkirch avec Gelfingen, Hämikon, Mosen, Müswangen et Sulz (LU). Sur la rive occidentale du lac de Baldegg au pied des Erlosen, le territoire communal comprenait les hameaux de R., Stäflige et Wolfetschwil. 1173 Richartshoule, 1295 Richarzwile. 160 hab. en 1798, 229 en 1850, 145 en 1900, 162 en 1950, 121 en 1980, 191 en 2000. Stations littorales du Néolithique à R. et Stäflige. Les seigneurs fonciers les plus importants étaient les Reinach, cités comme propriétaires d'un moulin à R. en 1295 et 1348. En 1345, ils participèrent à l'érection d'une chapelle, aujourd'hui disparue. R. faisait partie du bailliage de Richensee, qui fut attribué ensuite aux Freie Ämter (1425-1803). Jusqu'en 1803, le territoire de la commune s'étendait au-delà des frontières cantonales lucernoises, qui furent corrigées en 1803, 1822 et 1824. R. relève de la paroisse de Hitzkirch, sauf une partie de son territoire, rattachée à celle de Römerswil. Le village pratiquait l'assolement; la vigne fut cultivée à petite échelle jusqu'au XIXe s. Le moulin subsista jusqu'à l'époque moderne. L'école de R.-Herlisberg a été construite à R. en 1808. En 2005, le secteur primaire offrait 64% des emplois.

Sources et bibliographie

  • MAH LU, 6, 1963, 236