de fr it

Sulz (LU)

Ancienne commune LU, district et cercle électoral de Hochdorf, depuis 2009 partie de la commune de Hitzkirch avec Gelfingen, Hämikon, Mosen, Müswangen et Retschwil. Sur le versant occidental du Lindenberg dominant le lac de Baldegg. Vers 1217-1222 Sulzo. 201 hab. en 1798, 215 en 1850, 170 en 1900, 180 en 1950, 157 en 2000. Jusqu'au XIVe s., les seigneurs de Lieli détinrent la basse justice sur S. qui, après avoir passé en diverses mains, échut en 1431 à la seigneurie de Heidegg et fut ainsi rattachée aux Freie Ämter. En 1803, S. revint au canton de Lucerne comme partie du bailliage de Hitzkirch. Depuis lors, les habitants relevèrent au spirituel de Hitzkirch. En 1848, l'institution pour les pauvres et les orphelins de Klotisberg (Gelfingen) et plus tard également Lieli furent rattachés au cercle scolaire de S. Au XIXe s., le tressage de la paille devint une ressource accessoire. Les activités principales étaient la culture des champs et l'élevage. On cultivait aussi quelques vignes. En 2005, le secteur primaire fournissait encore 84% des emplois, le secondaire 16%.

Sources et bibliographie

  • J.J. Siegrist, «Die Herren von Liele und ihre Herrschaft», in Heimatkunde aus dem Seetal, 46, 1973, 44-64