de fr it

Richenthal

Ancienne commune LU, district et cercle électoral de Willisau, depuis 2006 partie de la commune de Reiden avec Langnau bei Reiden. Outre la localité de R., s'étirant le long d'un affluent de la Wigger, elle comprenait le hameau de Hueb et des fermes isolées sur des collines. 1036 Richentale (selon une copie du IVe s.), 1173 ecclesia richendal. Env. 340 hab. en 1695, 396 en 1798, 513 en 1850, 484 en 1900, 581 en 1950, 662 en 2000. Avec Langnau et Mehlsecken, R. constituait le "quart de Langnau" dans la seigneurie foncière du chapitre de Beromünster, dont relevait aussi l'église Sainte-Cécile (donation des Lenzbourg en 1036, incorporée en 1346; nouvel édifice en 1803-1807, rénové en 1951 et 1973, nouvelles orgues en 2007). La paroisse de R. englobait également jusqu'en 1948 la partie élevée du village de Langnau. Détaché en 1845 de la circonscription fiscale (Steuerbrief) de Langnau, R. devint une commune en 1846. L'établissement Blum, qui offrait des cures Kneipp, fut ouvert en 1899 (auj. Park-Hotel Richenthal). Le Huebbach fut corrigé en 1922. La structure actuelle de la localité (sorte de village-rue) résulte du développement récent de quartiers séparés qui ont fini par se rejoindre. L'agriculture, en recul, fournissait cependant encore 51% des emplois en 2005. De plus en plus d'habitants travaillent à l'extérieur.

Sources et bibliographie

  • MAH LU, 5, 1959, 196-202
  • M. Huber, Langnau im Wiggertal, 1996