de fr it

Hospental

Représentation votive du village de Hospental présentée par saint Charles Borromée. Détail du tableau ornant la paroi nord du chœur de l'église paroissiale, auteur inconnu du cercle de Johannes Brandenberg, vers 1720 (Inventar der Kunstdenkmäler Uri; photographie Urs Kaiser, Sigigen).
Représentation votive du village de Hospental présentée par saint Charles Borromée. Détail du tableau ornant la paroi nord du chœur de l'église paroissiale, auteur inconnu du cercle de Johannes Brandenberg, vers 1720 (Inventar der Kunstdenkmäler Uri; photographie Urs Kaiser, Sigigen). […]

Commune du canton d'Uri, dans la vallée d'Urseren, comprenant le village-rue de Hospental, à l'embranchement des routes de la Furka et du Gothard, ainsi que le hameau de Zumdorf. 1285 Hospenthal, 1499 latin Hospicium, 1616 Spithal. 34 feux en 1700, 84 en 1734, 368 habitants en 1799, 424 en 1850, 290 en 1900, 282 en 1950, 206 en 2000, 177 en 2010, 182 en 2020.

Hospental: carte de situation 2022 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2023 DHS.
Hospental: carte de situation 2022 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2023 DHS.

Des gens de la Léventine exploitaient plusieurs alpages du Gamsboden, probablement depuis le IXe siècle (Alpes). Un hospice fondé au IXe ou Xe siècle, sans doute par l'abbaye de Disentis, est à l'origine du village, qui eut d'abord une population romane. Les Walser, germanophones, arrivèrent au XIIe siècle et fondèrent aussi Zumdorf. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, Hospental fut une partie de la commune (communauté de vallée) d'Urseren et son chef-lieu. La tour, construite dans la seconde moitié du XIIIe siècle, appartint jusqu'en 1317 à la famille von Hospental. L'église de l'Assomption (reconstruite en 1706-1710) fut sans doute fondée au XIVe siècle, par les gens de la vallée, comme filiale d'Andermatt. La paroisse de Hospental, séparée de celle d'Andermatt, fut créée en 1886 en même temps que la commune ecclésiastique (Kirchgemeinde). Une chapellenie existe depuis 1448. Les communiers nommaient l'administrateur des biens de l'église, le maître d'école (dès le XVIIe s.) et les chapelains (dès le XVIIIe s. au plus tard). Le plus ancien coutumier local date de 1688. A côté de l'agriculture, les revenus provenaient des transports muletiers (sommage), des auberges, du commerce des cristaux, du service étranger, ainsi que de l'exploitation de la serpentine et de la pierre ollaire (extraction depuis le XVIe s., fabrique fondée en 1917/1918). L'aménagement de routes carrossables franchissant les cols, au XIXe siècle, provoqua l'essor de l'hôtellerie (Meyerhof, 1859) et du trafic des diligences (entreprises de transports). Une souste et un poste de douane cantonal furent en service de 1830 à 1848. Le trafic diminua fortement à l'ouverture des Chemins de fer du Gothard (1882). La Confédération édifia en 1888 des logements militaires. La Constitution cantonale de 1888 entraîna la création de la commune de Hospental; néanmoins, jusqu'en 1976, la commune d'Urseren exerça des compétences au titre de commune bourgeoise. La gare de la ligne Furka-Oberalp fut inaugurée en 1926 et le téléski du Winterhorn en 1960 (sports d'hiver). Le centre du village a une grande valeur architecturale. Une route de contournement (1983) en éloigne le trafic de transit.

Sources et bibliographie

  • Suter, Ludwig: Die von Hospenthal. Geschicke einer Familie der Innerschweiz, 1942.
  • Association suisse des cristalliers et collectionneurs de minéraux (éd.): Ursern. Das imposante Hochtal zwischen Gotthard, Furka und Oberalp in Wort und Bild. Gewidmet dem Land und Volk von Ursern, 1978.
  • Müller, Iso: Geschichte von Ursern. Von den Anfängen bis zur Helvetik, 1984.
  • Brunner, Thomas: Hospental am Gotthardpass, Kanton Uri, 2003 (Guides d'art et d'histoire de la Suisse, 739).
Complété par la rédaction
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Première(s) mention(s)
1285: Hospenthal
1499: Hospicium
1616: Spithal
Indexation thématique
Entités politiques / Commune

Suggestion de citation

Hans Stadler: "Hospental", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.02.2023, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/000699/2023-02-16/, consulté le 11.07.2024.