de fr it

Estévenens

Ancienne commune FR, district de la Glâne, dans la commune de Vuisternens-devant-Romont depuis 2003. Située sur la rive droite de la Neirigue. 1403 Estevenes. 199 hab. en 1811, 188 en 1850, 235 en 1870, 192 en 1900, 186 en 1950, 116 en 1980, 123 en 2000. Un vaste établissement gallo-romain est mentionné pour la première fois en 1886 (lieudit Côte à Maillan). E. appartint aux comtes de Gruyère, passa à comte Philippe Ier de Savoie en 1274, à Boniface de Châtillon en 1341, à Aymon de Corbières et en 1363 à François de Combremont. La seigneurie, vassale des Savoie, fut ensuite propriété des Dompierre, puis des Bussy. En 1536, E. devint sujette de Fribourg et fit partie du bailliage, puis district de Romont jusqu'en 1848. Statuts communaux en 1807, 1841. Mise sous tutelle par l'Etat en 2000 après la démission du Conseil communal (exécutif), la commune a voté en 2002 la fusion avec sept communes voisines. Au spirituel, E. a toujours relevé de la paroisse de Vuisternens-devant-Romont. E. est resté agricole (élevage et production laitière).

Sources et bibliographie

  • Dellion, Dict., 12, 256