de fr it

Villariaz

Ancienne commune FR, district de la Glâne, au pied occidental du Gibloux, partie de la commune de Vuisternens-devant-Romont depuis 2003. 1148 Vilar Roart. 142 hab. en 1811, 201 en 1850, 240 en 1900, 238 en 1950, 357 en 2000. En 1148, Guido d'Ependes donna au couvent d'Hauterive son alleu de V. La seigneurie de V. appartint à des familles nobles du Pays de Vaud et de Bourgogne, puis à des familles patriciennes fribourgeoises. Les seigneurs ou coseigneurs de V. étaient issus des familles Norma, Vuisternens, Palézieux, Nicod, Fallerand, Praroman, Empsis, Challant, Ratzé, König, Gottrau et Reynaud. Sous la suzeraineté de la maison de Savoie, puis de Fribourg dès 1536, V. releva du bailliage de Romont, puis du district du même nom de 1798 à 1848. Le village a toujours fait partie de la paroisse de Vuisternens-devant-Romont. Longtemps agricole (cultures fourragères, élevage), il développe un caractère résidentiel.

Sources et bibliographie

  • L. Genoud, «Villariaz et les de Vuicherens», in Revue de la Suisse catholique, 8, 1876-77, 486-527
  • Fribourg illustré, 10, 1979, 5-11
  • E. Crettaz-Stürzel, «Wegkreuze», in Patrimoine fribourgeois, 1993, no 2, 42-43