de fr it

Prez-vers-Noréaz

Ancienne commune du canton de Fribourg, district de la Sarine, sur la route Fribourg-Payerne, ayant fusionné en 2020 avec Corserey et Noréaz pour former la commune de Prez. 1156 de Pratellis. 285 habitants en 1811, 345 en 1850, 549 en 1900, 556 en 1950, 806 en 2000, 881 en 2010, 1126 en 2019.

Prez-vers-Noréaz: carte de situation 2019 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2020 DHS.
Prez-vers-Noréaz: carte de situation 2019 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2020 DHS.

Une tombe à inhumation datant peut-être du Néolithique, ainsi que les vestiges d'un important aqueduc alimentant Aventicum et une villa avec des thermes furent mis au jour sur le territoire de l'ancienne commune. Prez-vers-Noréaz appartenait au XIIe siècle à la seigneurie de Montagny, puis forma une petite seigneurie vendue à Aymon de Prez en 1270. Aux mains des Reyff au XVIe siècle, elle fut acquise par la ville de Fribourg en 1614. Prez-vers-Noréaz fit partie des Anciennes Terres (bannière de la Neuveville) dès 1485 au plus tard, des districts de Payerne dès 1798, de Montagny dès 1803, de Fribourg de 1817 à 1848. La famille de Fégely y fit construire une maison de campagne (après 1746), propriété de la commune de 1891 à 1969 (utilisé comme bâtiment d'école), vendue ensuite à la banque locale (succursale de la Banque cantonale de Fribourg en 2008). La paroisse de Prez-vers-Noréaz comprenait Noréaz, Ponthaux et Nierlet-les-Bois qui s'en détachèrent en 1879, ainsi que Corserey, autonome en 1900. Le droit de collature relevait à l'origine de l'évêque de Lausanne; il passa en 1311 au prieuré Saint-Maire, puis, au XVIe siècle, au gouvernement fribourgeois qui le posséda jusqu'en 1867. Le premier curé de l'église Notre-Dame est mentionné au XIIe siècle; l'église actuelle, dédiée à saint Jean-Baptiste, fut construite entre 1831 et 1835. Prez-vers-Noréaz garda longtemps son caractère agricole (élevage et cultures céréalières), mais depuis les années 1980 et l'arrivée de l'autoroute A12 toute proche, devint résidentielle (nouveaux quartiers hors du village-rue primitif).

Sources et bibliographie

En bref
Première(s) mention(s)
1156: de Pratellis

Suggestion de citation

Rolle, Marianne: "Prez-vers-Noréaz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.10.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/000975/2020-10-05/, consulté le 25.11.2020.