de fr it

Cordast

Ancienne commune FR, district du Lac, partie de la commune de Cormondes depuis 2005. Village-rue au nord de Fribourg. 1294 franç. Corbath, 1342 all. Curbdast, franç. La Corbaz. 329 hab. en 1850, 370 en 1900, 374 en 1950, 342 en 1980, 497 en 1990, 752 en 2000. Des tumulus hallstattiens témoignent d'une colonisation précoce. Au XIVe s., C. appartenait aux comtes de Thierstein. Dues à Peter de Pont en 1363, les dîmes furent partagées au XVe s. entre Jakob d'Englisberg, Jean Mossu et Jean Floret. C. fit partie des Anciennes Terres de Fribourg (bannière de l'Hôpital, 1442-1798), des districts de Morat (1798-1803) et de Fribourg (1803-1830), du district allemand (1830-1848), puis du district du Lac. Les catholiques, rattachés à la paroisse de Cormondes depuis le Moyen Age, ont une chapelle dédiée à saint Guérin depuis 1614. Avant la fondation d'une paroisse en 1874, les protestants relevaient de Morat. Avec le vif essor des constructions (création de nouvelles zones à bâtir au début des années 1990), C., jusque-là agricole, est devenu un village de navetteurs.

Sources et bibliographie

  • O. Bürgy, Cordast, 1994