de fr it

Hinterrhein

Ancienne commune du canton des Grisons, dans la région de Viamala, ayant fusionné en 2019 avec Nufenen et Splügen pour former la commune de Rheinwald. Le village compact est situé à proximité du portail nord du tunnel routier du San Bernardino. 1219 de Reno, romanche Valragn. 171 habitants en 1781, 163 en 1850, 147 en 1900, 94 en 1950, 68 en 1990, 105 en 2000, 71 en 2010, 61 en 2018.

Hinterrhein: carte de situation 2018 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2019 DHS.
Hinterrhein: carte de situation 2018 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2019 DHS.

Exploité comme pâturage avant l'époque des Walser, Hinterrhein fut jusqu'au XIIIe siècle une possession des seigneurs de Sax-Misox; ils y avaient une église (Saint-Pierre), qu'ils donnèrent en 1219 au chapitre de Saint-Victor. Hinterrhein est la plus ancienne colonie attestée des Walser aux Grisons, ainsi qu'en témoignent la protection accordée par le baron Albert de Sax-Misox en 1274 à deux Walser, les frères Jakob et Hubert, et l'attribution en 1286 de tenures héréditaires par le chapitre de Saint-Victor à un groupe de colons germanophones venus pour la plupart du val Formazza et de Simplon. Une communauté est mentionnée pour la première fois en 1301. De 1851 à 2015, la commune de Hinterrhein fit partie du cercle de Rheinwald, dans le district de Hinterrhein. Les transports par bête de somme au col du San Bernardino ont constitué, avec l'agriculture et l'exploitation des alpages, l'activité économique principale de la population du début du XIVe siècle jusqu'à la fin du XIXe siècle (souste de 1580). Sur l'ancien chemin muletier, le pont de Landbrüggä, construit par Peter Zurr en 1692, dut être restauré en 1696 déjà, à cause d'un éboulement partiel. Des troupes françaises et autrichiennes se livrèrent à des pillages en 1799 et 1800. Le tunnel routier du San Bernardino fut percé de 1960 à 1967 (fin de l'assainissement en 2006). A l'ouest de Hinterrhein, la Confédération a aménagé en 1965 une place d'armes pour blindés.

Créé en 1851, le district de Hinterrhein regroupait les cercles de Schams, de Rheinwald et d'Avers et correspondait au «6e district du Rhin postérieur» institué en 1801 par la République helvétique dans le canton de Rhétie. Dès le 12 mars 2000, il comprit les cercles du Domleschg et de Thusis, puis engloba dès 2001 l'ancien district de Heinzenberg (sauf le cercle de Safien). Il fut supprimé à la fin de 2015 à la suite de la réforme territoriale du canton des Grisons, qui abolit les cercles et les districts pour les remplacer par des régions. Le territoire de l'ancien district de Hinterrhein correspond à l'actuelle région de Viamala.

Sources et bibliographie

  • E. Poeschel, Die Täler am Vorderrhein, II. Teil: Schams, Rheinwald, Avers, Münstertal, Bergell,​​​​​​ 1943, 251-256 (Die Kunstdenkmäler des Kantons Graubünden, vol. 5)
  • J. Menolfi, Die Gemeinden Graubündens, 1985
  • E. Rizzi, L'archivio Sacco-Trivulzio e la colonizzazione Walser nel Rheinwald, 1985
  • S. Conzett, Bergdorf Hinterrhein, 2005
  • L. Röösli, Hinterrhein: Umbruch im Bergdorf, 2005 (DVD)
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
En bref
Première(s) mention(s)
1219: de Reno
Endonyme(s)/Exonyme(s)
Hinterrhein (allemand)
Valragn (romanche)