de fr it

Casti

Ancienne commune du canton des Grisons, dans la région de Viamala, constituée de hameaux, au bas du Schamserberg, réunie à Wergenstein de 1923 à 2020 dans la commune de Casti-Wergenstein, laquelle a fusionné en 2021 avec Donat, Lohn et Mathon pour former la commune de Muntogna da Schons. 1204 ad Castellum. 29 habitants en 1835, 27 en 1850, 23 en 1900, 20 en 1920.

Des indices signalent la présence d'une fortification dès le haut Moyen Age, au-dessous de l'église remontant au XIIe siècle (saint patron inconnu). Au début du XIIIe siècle déjà, Casti était habité et le territoire défriché. Une commune de paysans libres (communauté de vallée) avec sa juridiction est mentionnée pour la première fois au Schamserberg en 1204. Les droits féodaux appartinrent successivement à l'évêque de Coire, aux Vaz, aux Werdenberg et en 1456 de nouveau à l'évêque. Le Schams acquit sa liberté en 1458. Après la Réforme (vers 1530-1535), Casti se sépara de Saint-Martin de Zillis et forma une paroisse avec Donat, Pazen, Farden et Clugin en 1627. Avec ces mêmes voisins (communauté de voisinage), Casti constitua jusqu'en 1851 une petite cour de justice civile de la juridiction du Schams, puis fit partie du cercle du Schams dans le district de Hinterrhein. La route carrossable fut construite en 1924-1926. Dans la commune de Casti-Wergenstein, dominée par l'élevage et l'économie alpestre, la part du romanche ne cessa de diminuer, tout en restant comparativement élevée (100% en 1860, 80% en 1980 et 55% en 2000).

Sources et bibliographie

Liens
Autres liens
e-LIR
En bref
Première(s) mention(s)
1204: ad Castellum

Suggestion de citation

Jürg Simonett: "Casti", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.07.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/001503/2021-07-22/, consulté le 07.08.2022.