de fr it

Mettau

Ancienne commune AG, district de Laufenburg, ayant fusionné en 2010 avec Etzgen, Hottwil, Oberhofen (AG) et Wil (AG) pour former la commune de Mettauertal. Village du Mettauertal situé dans le haut Fricktal à l'entrée nord du Bürersteig. 1254 Mettowe (selon copie du XVe s.), 1302/1304 Metowe. 342 hab. en 1837, 387 en 1850, 302 en 1900, 270 en 1950, 301 en 2000. Les vallées de Mettau comptaient parmi les plus anciennes possessions du couvent de Säckingen qui possédait à M. un domaine (Dinghof). Ce dernier constituait un centre économique et administratif et était le siège du tribunal. Il comprenait Etzgen, Gansingen, le Steinhof et des parcelles dispersées à Schwaderloch, ainsi que Wil et Oberhofen, les deux dernières localités ayant sans doute été colonisées par M. Les droits souverains appartenaient à la seigneurie autrichienne de Laufenburg. L'église Saint-Rémy, attestée en 1254 et probablement fondée par le couvent de Säckingen, fut incorporée à ce dernier en 1339. L'église actuelle fut reconstruite en 1773-1775, son clocher date de 1670. La paroisse de M. comprend encore aujourd'hui Etzgen, Wil et Oberhofen. En 1803, la localité fut rattachée, avec le Fricktal, au canton d'Argovie et devint une commune dont Wil se détacha à ce moment-là et Oberhofen en 1832. Dès le XVe s., M. cultiva des parties des anciens biens communaux de Rütiberg, Schiltegg et Ebnet. Le village demeura agricole jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. L'absence d'industrie eut des conséquences démographiques (exode rural, vieillissement de la population). A partir des années 1980, la population augmenta et M. devint une commune résidentielle avec un fort pourcentage de navetteurs.

Sources et bibliographie

  • H. Ammann, A. Senti, Die Bezirke Brugg, Rheinfelden, Laufenburg und Zurzach, 1948, 106-109
  • Die Aargauer Gemeinden, 1990, 260-261
  • F. Jehle, A. Enderle-Jehle, Die Geschichte des Stifts Säckingen, 1993, 74, 97, 102