de fr it

Engishofen

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. d'Erlen, distr. de Bischofszell. E. constitua une comm. locale de l'ancienne municipalité (Munizipalgemeinde) d'Erlen (1816-1994). Situé à l'écart de la voie de communication Sulgen-Amriswil, le village-rue abrite une intéressante architecture à colombage des XVIIIe et XIXe s. Entre 770 et 774 Ongiseshoua (?). 255 hab. en 1850, 186 en 1900, 220 en 1950, 209 en 1990. Le bailliage d'E. est attesté en 1346 comme fief de l'abbé de Saint-Gall et, du XVe s. à 1798, comme celui de l'évêque de Constance. E., qui fit partie de la seigneurie d'Eppishausen (1492), passa par la suite à la basse juridiction d'Oberaach, qui appartenait à la famille von Salis-Soglio en tant que fief de l'évêque de Constance, bien qu'administrée par la famille Häberli établie à Oberaach (1646-1798). Majoritairement protestante, E. fut toujours rattachée à la paroisse de Sommeri. Au XIXe s., on pratiquait l'agriculture, la culture fruitière, le commerce des toiles de lin et le tissage du coton. Vinrent s'ajouter une usine de broderie vers 1900 et une fromagerie en 1906. Malgré des constructions récentes, E. a conservé son caractère rural (61% des emplois dans le secteur primaire en 1990).

Sources et bibliographie

  • E. Leisi, Geschichte von Amriswil und Umgebung, 1957
  • 1200 Jahre Engishofen 774-1974, 1974
Liens
Notices d'autorité
GND