de fr it

Schocherswil

Ancienne comm. locale TG (Ortsgemeinde), distr. de Bischofszell, depuis 1997 dans la comm. d'Amriswil, sur une hauteur dominant la vallée de l'Aach, à 2 km au sud-ouest d'Amriswil. S. fit partie de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Zihlschlacht (1803-1996). Probablement 883 Wilare, 1359 ze dem hangenden Wile, 1413 Schocherswylen. 238 hab. en 1831, 200 en 1850, 224 en 1900, 254 en 1950, 290 en 1990. Des fouilles (1963-1967) au Burgstock, à l'ouest du village, ont mis au jour une motte médiévale qui fut, probablement au XIIIe s., le siège des Wiler, ministériaux des évêques de Constance. La basse justice de S. appartenait à la seigneurie d'Eppishausen (coutumier de 1447), qui fut aux mains des Helmsdorf au titre de fief des évêques de Constance (1372-1535), puis de l'abbaye de Muri (1698-1798). Au spirituel, S., passé à la Réforme en 1529, a toujours suivi la destinée de Sommeri et abrite depuis 1873 une communauté de Chrischona. L'économie reposait sur la céréaliculture en assolement triennal, complétée par l'arboriculture, la culture fourragère et, jusque vers 1900, la viticulture; la pomme de terre fut introduite en 1817. Une fromagerie fut ouverte en 1864, le petit commerce et l'artisanat étaient représentés par une boulangerie, une boucherie et une tonnellerie. Un atelier de broderie mécanique fut en activité de 1878 à 1895.

Sources et bibliographie

  • H. Stäheli-Bartholdi, 1100 Jahre Schocherswil 883-1983, [1983]
  • Hinweisinventar Thurgau: Amriswil VI, Räuchlisberg/Schocherswil, ms., 2004 (StATG)

Suggestion de citation

Trösch, Erich: "Schocherswil", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/001884/2012-11-21/, consulté le 27.09.2020.