de fr it

Willisdorf

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. de Diessenhofen, distr. de Frauenfeld. Comprenant Sankt Katharinental, elle fit partie de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Diessenhofen de 1812 à 1999. En 2000, W. devint une partie de la commune de Diessenhofen, dans le district du même nom jusqu'en 2010. 846 Wilihdorf. 59 hab. en 1831, 180 en 1850, 557 en 1880, 475 en 1900, 528 en 1950, 343 en 1990. Après 1246, le couvent de Sankt Katharinental acquit par achats, échanges et donations presque toutes les terres que l'abbaye de Saint-Gall avait possédées à W. au haut Moyen Age. La haute justice relevait du bailliage kibourgeois puis habsbourgeois de Diessenhofen; elle passa en 1460 à la ville de Diessenhofen, qui obtint aussi la basse justice au XVIe s. (jusqu'en 1798). Au spirituel, W. a toujours fait partie de Basadingen, à l'exception du domaine de Kundelfingen, qui dépendait de Schlatt pour les protestants et du couvent de Paradies pour les catholiques. La chapelle Saint-Sébastien, probablement érigée au XIIe/XIIIe s., fut rénovée entre 1966 et 1971. Les villageois pratiquaient les cultures céréalières, herbagères et fruitières. Le moulin de Kundelfingen, mentionné en 1263, fut en activité jusqu'en 1910; celui de W., également cité en 1263, fut exploité par la famille Bachmann depuis 1857 et électrifié en 1948; celui de Rottmühle, attesté en 1279, fut détruit par le feu en 1891. A côté de fabriques de laque et d'instruments de précision, W. abrite un élevage de poissons depuis 1910.

Sources et bibliographie

  • MAH TG, 5, 1992, 305-316
Liens
Notices d'autorité
GND