de fr it

Wittenwil

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. d'Aadorf, distr. de Münchwilen, entre Murg et Lützelmurg. Créée en 1803, elle faisait partie de la municipalité (Munizipalgemeinde) d'Aadorf et engloba dès 1812 Weiere, Heiterschen et Tausendlist. En 1996, elle fut rattachée sans Heiterschen ni Jakobstal à la commune d'Aadorf. 1282 Witenwile. 411 hab. en 1850, 440 en 1900, 487 en 1950, 573 en 1990. Au Moyen Age, W. appartenait aux comtes de Toggenbourg. Ceux-ci le réunirent en 1376 avec Spiegelberg en une seigneurie qui passa aux Muntprat von Spiegelberg en 1464 et aux Landenberg en 1528; W. et Spiegelberg furent à nouveau séparés en 1595. Les Harder, qui firent reconstruire le château en 1656, furent seigneurs justiciers de W. depuis 1620, les barons de Rüpplin entre 1722 et 1774 et la famille Schulthess de Zurich de 1777 à 1798. Au spirituel, W. relevait d'Aadorf. Les cultures céréalières, fourragères et fruitières furent complétées à partir de 1850 par l'élevage du bétail et la production laitière (fromagerie en 1882). Une fabrique de broderies fut exploitée entre 1880 et 1927 et une usine de tissage du coton à Jakobstal entre 1850 et 1927. La population augmenta régulièrement depuis 1970, année du raccordement à l'A1.

Sources et bibliographie

  • MAH TG, 1, 1950, 446-447
  • Hinweisinventar Thurgau: Aadorf V, ms., 2003 (StATG)
  • C. Kressibucher, Wittenwil im Wandel der Zeit, 2010