de fr it

NiederwilTG

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, distr. de Frauenfeld, partie de la comm. de Gachnang depuis 1998, située à l'ouest de Frauenfeld. N., qui engloba les hameaux de Bethelhausen et de Strass en 1812, fit partie de l'ancienne commune municipale (Munizipalgemeinde) de Gachnang. 1337 Niderenwille. 234 hab. en 1831, 241 en 1850, 224 en 1900, 216 en 1950, 347 en 1990.

Préhistoire

Des vestiges d'habitats préhistoriques furent découverts en 1862 lors de l'exploitation intensive des tourbières de l'Egelsee, au nord de N. Le site acquit une renommée internationale grâce à Jakob Messikommer, qui dirigea de nombreuses fouilles jusqu'en 1884. Des recherches scientifiques furent effectuées en 1962-1963 par une équipe de chercheurs néerlandais de l'université de Groningue sous la direction de Harm Tjalling Waterbolk. Le site, dont les vestiges se rattachent uniquement à la civilisation de Pfyn, est daté par la dendrochronologie entre 3660 et peu après 3585 av. J.-C. Lors de sa plus large extension, le village, de plan ovale, couvrait une superficie de 2000 m²; dans sa dernière phase d'occupation, il était entouré d'une palissade défensive. L'aménagement de l'espace est remarquable, comportant six rangées de maisons contiguës avec façade en pignon séparées par des ruelles. Les fouilles partielles du site ont permis à Waterbolk de restituer environ trente-cinq maisons (11 m de long pour 5 de large en moyenne) comprenant en général deux pièces. Les sols étaient faits de rondins ou de planches reposant sur des traverses. Par endroits, on compte jusqu'à quinze phases de transformations, ce qui correspond à une durée de vie moyenne des planchers inférieure à cinq ans. Peu d'indications permettent de restituer l'élévation des maisons. Les parois devaient être constituées de madriers horizontaux fixés à des pieux verticaux enfoncés dans la terre, équidistants d'un mètre. Parmi le matériel retrouvé, les objets en bois, en excellent état, ont notablement contribué aux connaissances actuelles de cette industrie au Néolithique.

Commune

N., Bethelhausen et Strass appartenaient au XIIIe s. aux von Strass, ministériaux des Kibourg, puis des Habsbourg; ils possédaient à Strass une tour d'habitation en pierres maçonnées (mentionnée aux XIIe et XIIIe s.) et s'établirent ultérieurement à Frauenfeld, où ils construisirent le Strasshof. Les haute et basse justices relevèrent de Frauenfeld de 1390 à 1798. Au spirituel, N. fut toujours rattaché à la paroisse de Gachnang. Extraction de la tourbe, au XIXe s. exploitation d'une carrière et, de 1850 à 1880, élevage de sangsues. Une fromagerie fut fondée en 1900. En 2005, le village, essentiellement agricole (prairies, arboriculture), abritait une entreprise de recyclage (Ricoter AG), une fabrique de laques et de colorants, ainsi qu'une firme pour l'installation d'alarmes. La construction de maisons familiales a provoqué la dispersion de l'habitat.

Sources et bibliographie

Préhistoire
  • H.T. Waterbolk, W. van Zeist, éd., Niederwil, eine Siedlung der Pfyner Kultur, 1-4, 1978-1991
  • A. Hasenfratz, D.C.M. Raemackers, éd., Niederwil, eine Siedlung der Pfyner Kultur, 5, 2006
Commune
  • Hinweisinventar Thurgau: Gachnang III, ms., 2003 (StATG)
  • Th. Bitterli-Waldvogel, Schweizer Burgenführer, 1995, no 579
Liens
Notices d'autorité
GND