de fr it

Eschikofen

Partie de la comm. de Hüttlingen TG, distr. de Frauenfeld. Ancienne commune locale (Ortsgemeinde ) de la municipalité de Hüttlingen (avant 1999), au pied nord du Wellenberg, sur la route Frauenfeld-Weinfelden. 878 Hassinchovarromarcha, au XIXe s. Heschikofen. 147 hab. en 1850, 157 en 1900, 169 en 1950, 173 en 1960, 109 en 1980, 130 en 1990. E. appartint d'abord à l'abbaye de Saint-Gall. Au XIIe s., l'abbaye de Reichenau apparaît comme seigneur foncier (coutumiers de 1430 et 1479). Après l'incorporation de Reichenau à l'évêché de Constance (1540), la basse juridiction fut partagée entre l'évêque de Constance (bailliage de Frauenfeld) et la seigneurie de Griesenberg. Au spirituel, E. releva de Pfyn, puis de Hüttlingen en 1531, la majorité embrassant la Réforme; depuis 1869, les catholiques assistent à la messe à Müllheim. Le bac sur la Thur fut remplacé par un pont de bois en 1837, par un pont en béton en 1954. Avant la correction de la Thur (1907-1913), les inondations étaient fréquentes. L'élevage et l'économie laitière remplacèrent la céréaliculture au cours du XIXe s. Malgré la construction récente d'un quartier de villas, E. a conservé son caractère rural.

Sources et bibliographie

  • Die Thurgauer Gemeinde und ihre Wappen, 1988, 115-116
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Rothenbühler, Verena: "Eschikofen", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.10.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/001904/2005-10-24/, consulté le 30.11.2020.