de fr it

Schönenbaumgarten

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, depuis 1998 dans la comm. de Langrickenbach, distr. de Kreuzlingen, sur le Seerücken, à 6 km au sud-est de Kreuzlingen. De 1803 à 1997, S. fit partie de la municipalité (Munizipalgemeinde) d'Illighausen. 1261 ze dem schonen Bongarten. 91 hab. en 1831, 98 en 1850, 94 en 1900, 110 en 1950, 139 en 1990. La chapelle palatine épiscopale Saint-Pierre, à Constance, possédait des biens à S. en 1377, ce qui explique sans doute qu'une partie du territoire de S. appartenait au domaine temporel de l'Eglise de Constance (Bischofshöri) et fut ensuite rattaché au bailliage d'Eggen. En 1288, le couvent de Münsterlingen acheta aux barons de Klingen les droits d'avouerie sur S. et les annexa à sa seigneurie judiciaire, à laquelle le village resta soumis jusqu'en 1798. Au spirituel, S. a toujours relevé de la paroisse d'Altnau. Sous l'Helvétique (1798-1803), le village forma une municipalité avec un agent national. La céréaliculture en assolement triennal était complétée par des cultures fruitières et fourragères; l'économie laitière s'intensifia dès le milieu du XIXe s. Un four à chaux et, jusqu'en 1870, deux moulins avec une meule à broyer le chanvre furent exploités. Au XXe s., S. avait encore un caractère nettement agricole (75% des emplois dans le secteur primaire en 1920, 33% en 1980; 4% dans le tertiaire en 1920, 41% en 1980).

Sources et bibliographie

  • Hinweisinventar des Kantons Thurgau: Schönenbaumgarten, ms., 1995 (StATG)