de fr it

Sonterswil

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. de Wäldi, distr. de Kreuzlingen. Village sur une terrasse du Seerücken, entre Müllheim et Tägerwilen. De 1803 à 1994, S. forma avec les hameaux de Gunterswilen et, dès 1812, Hohrain une commune locale dans la municipalité (Munizipalgemeinde) de Wäldi. 1296 Sundratswile. 233 hab. en 1850, 182 en 1900, 207 en 1950, 171 en 1990. Céramique du Bronze et de Hallstatt à Hohrain. En 1296, l'évêque de Constance vendit au couvent de Feldbach un domaine à S. De 1460 à 1798, S. fut une haute juridiction relevant directement du bailli de Thurgovie. Au spirituel, le village de S. fit partie de la paroisse protestante de Wigoltingen jusqu'en 1859, puis de celle de Lipperswil, tandis que Gunterswilen et Hohrain passèrent en 1949 de la paroisse d'Ermatingen à celle de Wäldi. S. eut de 1801 à 2004 une école, fréquentée aussi par les enfants de Hefenhausen (dès 1845) et d'Engwilen (dès 1853), puis adhéra au groupement scolaire de Wigoltingen. La céréaliculture en assolement triennal fut pratiquée jusqu'au XIXe s., puis céda la place aux cultures fruitières et fourragères et à la production laitière. Vers 1835, l'atelier de broderie des frères Ebinger employait dix personnes.

Sources et bibliographie

  • Hinweisinventar alter Bauten und Ortsbilder im Kanton Thurgau: Sonterswil, 1990
  • S. Hochuli, Wäldi-Hohenrain TG, 1990
Liens
Notices d'autorité
GND