de fr it

Weingarten

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. Lommis, distr. de Münchwilen, dans la municipalité (Munizipalgemeinde) de Lommis de 1803 à 1994. W. se situe dans la vallée de la Lauche, sur le versant sud de l'Immenberg. 1270 Wingarten. 211 hab. en 1831, 215 en 1850, 189 en 1900, 192 en 1950, 179 en 1990. Au Moyen Age, W. faisait partie de la seigneurie de Spiegelberg, qui fut un fief du chapitre de Constance (jusqu'en 1639) et une possession de l'abbaye de Fischingen (1629-1798). En 1270, le comte Frédéric de Toggenbourg renonça à une manse en faveur du couvent de Rüti. W. a toujours relevé de la paroisse de Lommis. Le village eut un mayor jusqu'en 1798, dont la charge était occupée alternativement par un catholique et par un protestant durant un an. On pratiquait les cultures céréalières et fruitières, la viticulture, le commerce de vins et de fruits. Des tourbières furent exploitées jusqu'à l'amélioration foncière de 1918. Le passage à l'élevage et à l'économie laitière se fit dans la seconde moitié du XIXe s.; la viticulture disparut avant 1920 (phylloxéra). Fabrique de broderie à navette (1910-1929). Malgré la construction d'un quartier de villas sur l'Immenberg à partir de 1970, W. est resté un village rural.

Sources et bibliographie

  • UB TG, 3, 937-938, 976
  • MAH TG, 2, 1955, 375-378