de fr it

Busswil (TG)

Partie de la comm. de Sirnach TG, distr. de Münchwilen. Commune locale (Ortsgemeinde) de la municipalité de Sirnach de 1812 à 1996. Le village de B., dans une vallée sèche au sud-ouest de Wil (SG), est séparé de Sirnach par une chaîne de collines. 792 (?) Pucinesvillare, 834 Buosinwilare. 340 hab. en 1850, 456 en 1900, 1101 en 1941, 979 en 1950, 826 en 1980, 969 en 1990. Appartenant de 1506 à 1798 à la juridiction de Rickenbach (TG), B. relevait donc de l'abbaye de Saint-Gall (juridiction de Schwarzenbach et bailliage de Wil). Au spirituel, B., majoritairement catholique jusque vers 1900, a toujours fait partie de la paroisse de Sirnach. La commune locale de B. fut créée en 1812 par la réunion de B. avec Littenheid, Hub et Weid. L'agriculture est restée la principale ressource de B. jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale, complétée par le tissage et la broderie à domicile. On a exploité des marnes calcaires près de Littenheid et, jusqu'en 1948, la tourbe du marais d'Ägelsee. Fondée comme maison de retraite en 1883, la clinique psychiatrique et psychothérapique de Littenheid est le premier employeur de B. En 1990, le secteur tertiaire offrait 79% des emplois. Dès 1960, l'aspect de la commune a été profondément modifié par le développement du complexe hospitalier et par de nombreux bâtiments neufs construits entre Hub et B.

Sources et bibliographie

  • Hinweisinventar alter Bauten und Ortsbilder im Kanton Thurgau, ms., 1988 (StATG)
  • K. Brülisauer, Busswil, üsi Gmeind, ms., 1993 (StATG)
  • P. Robinson, Die Fürstabtei Sankt Gallen und ihr Territorium 1463-1529, 1995, 57-58, 106-109
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Spuhler, Gregor: "Busswil (TG)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.04.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/001961/2003-04-16/, consulté le 24.10.2020.