de fr it

Wallenwil

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. Eschlikon, distr. de Münchwilen, sur la ligne de train Winterthour-Saint-Gall, à deux kilomètres au sud-ouest d'Eschlikon, dans la municipalité (Munizipalgemeinde) de Sirnach de 1803 à 1996. En 1997, la commune locale d'Eschlikon, celle de W. et une partie de Horben bei Sirnach se réunirent pour former la commune politique d'Eschlikon. 827 Wolahwilare. 231 hab. en 1831, 151 en 1850, 206 en 1900, 273 en 1950, 650 en 1990. En 827 déjà, l'abbaye de Saint-Gall possédait des droits fonciers à W., cédés en gage aux barons de Bussnang par l'abbé Konrad von Bussnang au XIIIe s. En 1422, ils étaient aux mains de bourgeois de Wil. En 1512, l'abbaye de Saint-Gall remit W. en fief à l'hôpital du Saint-Esprit de Wil, qui fit administrer le village par un représentant du prieur ou l'intendant de l'hôpital, tout en exerçant la basse justice. Les gens de W. participaient aux expéditions militaires sous la bannière de Wil. Au spirituel, la commune locale relevait de Sirnach. La chapelle dédiée à Elisabeth la Bonne fut érigée en 1775. On pratiquait la céréaliculture et l'arboriculture, l'économie forestière, l'exploitation de la tourbe (jusqu'en 1946) et, dès la seconde moitié du XIXe s., l'élevage et l'économie laitière (fromagerie au XXe s.). En 1920, 71% de la population active travaillaient dans le secteur secondaire, notamment dans les fabriques de broderie à la navette (1919-1932) et de tissage de soie (1919-1936). Dès 1970, la construction de quartiers de villas a modifié l'aspect du village.

Sources et bibliographie

  • MAH TG, 2, 1955, 360-362
Liens
Notices d'autorité
GND