de fr it

Salen-Reutenen

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, dans la comm. de Homburg depuis 1999, distr. de Steckborn, sur un plateau en pente douce du Seerücken au sud de Steckborn. S., qui fit partie de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Steckborn de 1812 à 1998, se composait des villages de Salen et de Reutenen, ainsi que de nombreux hameaux, dont Götschenhäusli, Sassenloo et Uhwilen. 1272 Sala, 1634 Rütinen. 245 hab. en 1831, 215 en 1850, 165 en 1900, 206 en 1950, 134 en 1990, 151 en 1995. Au bas Moyen Age, les couvents de Feldbach et Reichenau, ainsi que le chapitre de Kreuzlingen étaient les principaux seigneurs fonciers de S. Feldbach détenait en outre la basse justice sur les domaines de Sassenloo, Tägermoos et Uhwilen. Salen et quelques maisons de Reutenen dépendaient pour la haute justice directement du bailli de Thurgovie, alors que Hinter-Reutenen était divisé entre la seigneurie de Klingenberg et la juridiction de Feldbach. Au spirituel, S. relevait de la paroisse de Steckborn (à l'exception de Götschenhäusli und Hinter-Reutenen). Après que celle-ci eut adopté la Réforme, les catholiques trouvèrent refuge à S. Ils édifièrent la chapelle Saint-Antoine à Reutenen en 1862. Les principales activités furent la culture des champs, la culture fruitière et l'élevage, avec un peu de tissage au XIXe s. Au début du XXIe s., Salen et Reutenen ont gardé leur caractère rural.

Sources et bibliographie

  • MAH TG, 6, 2001, 125-130