de fr it

Weerswilen

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. Weinfelden, distr. de Weinfelden. Le village de W., avec Beckelswilen, Burg (partiellement), Oberhard et Ottenberg, se situe sur le coteau sud de l'Ottenberg près de Weinfelden. W. fut une commune locale de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Berg de 1803 à 1994. Depuis 1995, W. (sans Beckelswilen) fait partie de la commune de Weinfelden. 1291 Wernswille. 281 hab. en 1831, 316 en 1850, 282 en 1900, 262 en 1950, 262 en 1990. Au Moyen Age, W. fut probablement un fief de l'évêque de Constance concédé aux Bussnang, qui passa ensuite aux Roggwil en tant que seigneurie justicière (notamment avec Altschhof, des maisons à Dotnacht et Engelswilen). Il fut vendu par ces derniers en 1391 aux von Ulm (coutumier établi entre 1466 et 1496), puis passa à la ville de Zurich (1711-1798). Au spirituel, W. fut rattaché jusqu'en 2000 à Berg, ensuite à Weinfelden. On pratiquait les cultures céréalières, fourragères et fruitières et, jusqu'au XIXe s., la viticulture. Le village abrita une fromagerie (1904-2003), une broderie (1885-1896) et une usine de broderie à la navette (1917-1922). Le nombre des exploitations agricoles a régulièrement diminué au cours du XXe s.

Sources et bibliographie

  • Thurgauer Tagblatt, 19.1.1973
  • Thurgauer Zeitung, 17.8.1991; 27.6.2007
  • H. Lei, Weerswilen, 1995