de fr it

Guntershausen bei Berg

Partie de la comm. de Berg TG depuis 1995, distr. de Weinfelden, sur le flanc sud-est de l'Ottenberg. Commune locale (Ortsgemeinde) de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Birwinken de 1803 à la fin de 1994. 1291 Gundhartzhusen. 133 hab. en 1850, 105 en 1900, 91 en 1930, 115 en 1950, 169 en 1990. Au haut Moyen Age, G. était une sorte de baronnie (freiherrliche Vogtei), que les barons de Bussnang vendirent en 1346 à Rudolf Ruch, bourgeois de Constance. Après quelques changements de détenteurs, la basse justice revint en 1553 à la seigneurie de Bürglen, propriété de la ville de Saint-Gall de 1579 à 1798. Le village, qui adopta la Réforme en 1529, a toujours fait partie de la paroisse de Sulgen. Vers la fin du XIXe s., la céréaliculture fit place à la production laitière et aux cultures fruitières, tandis que se répandait la broderie (des moulins et le tissage du coton sont attestés antérieurement). La ligne de chemin de fer de la Thurgovie centrale (Mittel-Thurgau-Bahn), ouverte en 1911 et traversant son territoire, ne provoqua aucun bouleversement structurel. Seule la construction de plusieurs villas dès 1960, d'un établissement médicosocial privé en 1965 et d'un "petit village" pour personnes âgées en 1986 fit perdre à G. son caractère purement agricole.

Sources et bibliographie

  • R. Friedmann, 700 Jahre Guntershausen, 1991