de fr it

Istighofen

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. de Bürglen (TG), distr. de Weinfelden. De 1816 à 1995, I. fut une commune locale de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Bussnang. Comprenant le village d'I. (pont sur la Thur) et le hameau de Moos, à mi-chemin de Constance et de Wil (SG). 832 Justineshova. 200 hab. en 1850, 166 en 1870, 186 en 1900, 241 en 1950, 449 en 1990. L'abbaye de Saint-Gall y possédait des terres au haut Moyen Age. La basse juridiction d'I., qui englobait Unterbuhwil, Niederbuhwil, une partie de Moos et Hosenruck, releva de la seigneurie de Bürglen du bas Moyen Age à 1798; le président de son tribunal était nommé à tour de rôle par I. et Buhwil. Au spirituel, le village dépendait de Werthbühl, situation qui perdure aujourd'hui pour les catholiques; les protestants se rendirent au culte à Bussnang dès 1529, à Bürglen dès 1865. Un pont sur la Thur succéda au bac en 1837. On cultivait les céréales en assolement triennal et un peu de vigne; à cela s'ajoutèrent dès le milieu du XIXe s. l'élevage, la production laitière et les cultures fruitières. Exploitant les gisements d'argile d'I. et de Mettlen, la fabrique de tuiles et de briques fut reprise en 1908 par la maison Jakob Schmidheiny & Co. (Heerbrugg), qui l'incorpora aux briqueteries de Suisse orientale, puis en 1941 par les tuileries de Zurich (Zürcher Ziegeleien, rebaptisées ZZ Wancor en 1997 et intégrées en 1999 au groupe Wienerberger); 240 personnes y étaient employées en 1989, 85 en 2004.

Sources et bibliographie

  • H. Ausderau, Geschichte der alten Thurbrücke Bürglen-Istighofen Thurgau, 1936
  • Thurgauer Zeitung, 6.1.1976 (suppl.); 27.2.2002
  • R. Gentsch, Istighofen dazumal, 1991
  • E. Menolfi, Bürglen, 1996
Liens
Notices d'autorité
GND