de fr it

Cimadera

Ancienne commune du canton du Tessin, district de Lugano, ayant fusionné en 2013 avec Bogno, Cadro, Carona, Certara, Sonvico et Valcolla dans la commune de Lugano. Le village de Cimadera est situé sur le versant gauche de la haute vallée de Colla à 1100 m d'altitude. 1422 cima d'Era. 13 feux en 1591, 201 habitants en 1880, 271 en 1900, 161 en 1950, 77 en 1980, 100 en 2000, 117 en 2010, 118 en 2012.

Cimadera: carte de situation 2012 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2022 DHS.
Cimadera: carte de situation 2012 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2022 DHS.

La transhumance des habitants de Treciore (hameau de Sonvico) est à l'origine de la localité; ils s'y établirent de façon définitive probablement après la peste de 1525. Du XVIe s. à 1878, C. fit partie de la châtellenie (ensuite de la commune) de Sonvico; elle devint alors une commune autonome. Relevant aussi de Sonvico au spirituel, elle fut érigée en paroisse à cette même date. L'oratoire dédié à saint Antoine de Padoue date du XVIIe s., celui de saintes Marie et Elisabeth ou de la Visitation fut élevé en 1670. Les revenus de l'agriculture et de l'élevage s'ajoutaient aux ressources provenant de l'émigration. Dès le début du XXe s., l'abandon des activités du secteur primaire et l'urbanisation de l'agglomération de Lugano entraîna un dépeuplement progressif et beaucoup de maisons devinrent des résidences secondaires.

Sources et bibliographie

  • B. Vannini, «Appunti per una storia della Val Colla», in Valli di Lugano, éd. F. Zappa, 1990, 105-126

Suggestion de citation

Antonio Gili: "Cimadera", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.03.2023, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/002159/2023-03-27/, consulté le 20.04.2024.