de fr it

Monte

Ancienne comm. TI, distr. de Mendrisio, faisant partie depuis 2004 de la comm. de Castel San Pietro avec Casima et Campora (auparavant hameau de Caneggio). Le village de M. est situé sur le versant droit du val Muggio. 1420 de Monte. 185 hab. en 1643, 148 en 1769, 156 en 1801, 169 en 1850, 110 en 1900, 86 en 1950, 43 en 1980, 92 en 2000. Faisant partie autrefois de la communauté du val Muggio, M. fut ensuite uni à Bruzella jusqu'en 1609. Au Moyen Age, la localité versait la dîme à l'évêque de Côme. Au spirituel, elle releva de la pieve de Balerna jusqu'en 1821, date à laquelle elle devint une paroisse. L'église paroissiale Saint-Antoine, mentionnée en 1582, fut reconstruite au XVIIe et au XIXe s. et restaurée en 1972-1973; une chapelle dédiée à saint Philippe se trouve dans les hauts du village. Autrefois, la production de fromage (limitée à l'élevage ovin et caprin au début du XXIe s.) et l'exploitation des forêts constituaient les principales activités économiques. Ces ressources étaient complétées par les revenus de l'émigration saisonnière. La baisse de la population entamée dès la fin du XIXe s. s'est arrêtée dans les années 1980; depuis, M. connaît un certain développement résidentiel. En 2000, les trois quarts de la population active travaillaient hors de la commune.

Sources et bibliographie

  • Il Comune, 1974, 221-237
  • Martinola, Inventario, 1, 343-349