de fr it

Villars-Lussery

Ancienne comm. VD, distr. du Gros-de-Vaud, ayant fusionné en 1999 avec Lussery pour former la comm. de Lussery-Villars. V. est situé sur la rive droite de la Venoge. 1377 Villar proche Luxurie. 3 feux en 1550, 49 hab. en 1764, 54 en 1798, 83 en 1850, 97 en 1900, 85 en 1950, 90 en 1990. Fief des Grandson au Moyen Age, des Gingins à partir de 1542, V. fit partie de la baronnie de La Sarraz jusqu'à son démembrement en 1626. Dès lors, la seigneurie, réunie à la terre d'Eclépens jusqu'en 1674, constitua une petite rente foncière pour une branche cadette de la maison de Gingins. En 1743, par successions indirectes, elle forma avec les fiefs d'Eclépens et de Lussery une seule seigneurie. V. releva des bailliages de Moudon (1536-1597), de Romainmôtier (1598-1798), puis du district de Cossonay (1798-2006). Sous l'Ancien Régime, quoique situés dans deux bailliages différents, les villages de Villars et de Lussery formaient alors une seule communauté administrative (avec cour de justice et cour des fiefs), qui fut scindée en 1798. V. releva jusqu'à la Réforme de la paroisse d'Eclépens, puis de celle de La Sarraz. Dans ce village resté agricole, la majorité de la population travaille à l'extérieur.