de fr it

Bioley-Orjulaz

Ancienne commune du canton de Vaud, district du Gros-de-Vaud, ayant fusionné en 2021 dans la commune d'Assens. XIIe siècle forêt d'Oriola, 1516 Biolley orjeux. 36 feux en 1764 (dont 21 catholiques), 245 habitants en 1850, 220 en 1900, 174 en 1950, 288 en 2000, 452 en 2010, 525 en 2020.

Bioley-Orjulaz: carte de situation 2020 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2021 DHS.
Bioley-Orjulaz: carte de situation 2020 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2021 DHS.

Au Moyen Age, l'abbaye du Lac de Joux disposait du droit d'usage de la forêt d'Orjulaz, concédé par Richard de Montfaucon, seigneur d'Orbe et d'Echallens; elle possédait aussi une grange qui formera le noyau du village. Entre 1475 et 1798, Bioley-Orjulaz fit partie du bailliage commun d'Orbe-Echallens et fut administré par l'assemblée des communiers; il fut ensuite intégré dans le district d'Echallens (jusqu'en 2006). Berne, Fribourg et le seigneur de Saint-Barthélemy détenaient les droits seigneuriaux. Au spirituel, la localité relève depuis toujours de la paroisse d'Assens, mixte dès la Réforme; la chapelle protestante date de 1903. En 1990, le secteur secondaire offrait quelque 40% des emplois dans la commune (industrie du bois, activités liées à l'exploitation de la gravière de Bioley-Orjulaz), le tertiaire près de 50%, principalement dans des entreprises de transport. Un remaniement parcellaire fut effectué dès les années 1920.

En bref
Première(s) mention(s)
XIIe siècle: Oriola
1516: Biolley orjeux

Suggestion de citation

Marianne Stubenvoll: "Bioley-Orjulaz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.11.2021. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/002356/2021-11-08/, consulté le 05.10.2022.