de fr it

Vuibroye

Ancienne commune VD, district de Lavaux-Oron, ayant fusionné en 2012 avec Bussigny-sur-Oron, Châtillens, Chesalles-sur-Oron, Ecoteaux, Oron-la-Ville, Oron-le-Châtel, Palézieux, Les Tavernes et Les Thioleyres pour former la commune d'Oron. Situé sur la rive gauche de la Broye, V. comprend le village homonyme et le hameau de Crépillaux. 1141/1154 Walbroya, Valbroia. 190 hab. en 1803, 144 en 1850, 120 en 1900, 90 en 1950, 120 en 2000, 124 en 2010, 128 en 2011.

Vuibroye: carte de situation 2011 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2022 DHS.
Vuibroye: carte de situation 2011 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2022 DHS.

Au XIIe s., une famille noble portant le nom du village figurait parmi les bienfaiteurs de l'abbaye de Hautcrêt. L'abbaye de Saint-Maurice détenait des droits à V., qu'elle vendit à Berne en 1671 et 1675. Au Moyen Age, V. appartint à la seigneurie d'Oron. Sous l'Ancien Régime, il fit partie du bailliage d'Oron (1557-1798), puis il fut incorporé au district du même nom (1798-2006). Paroisse d'Oron-Châtillens. Le village est voué à l'agriculture mixte (Société de laiterie avec Châtillens depuis 1892) et à la culture du tabac.

Sources et bibliographie

  • Districts d'Aigle, Avenches, Echallens, Lavaux, Oron, Payerne, Pays d'Enhaut et Vevey, 1995, 135

Suggestion de citation

Olivier Frédéric Dubuis: "Vuibroye", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.04.2022. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/002571/2022-04-21/, consulté le 08.12.2022.