de fr it

Sédeilles

Ancienne commune VD, district de la Broye-Vully, partie de la commune de Villarzel avec Rossens depuis 2006. Sur la rive droite de la Broye, limitrophe avec le canton de Fribourg. 1190 (incertain) Sideles, 1336 Sedilles. 7 feux en 1741, 126 hab. en 1803, 195 en 1850, 214 en 1900, 205 en 1950, 120 en 1990, 144 en 2000. Vestiges d'un établissement romain réoccupé par des tombes du haut Moyen Age. S. faisait partie, au Moyen Age, du domaine temporel de l'évêque de Lausanne (châtellenie de Villarzel). Le couvent de Hautcrêt et les prémontrés d'Humilimont y avaient des possessions avant 1536; ces dernières passèrent aux jésuites de Fribourg et furent acquises par Berne en 1750. A l'époque bernoise, le village fut intégré au bailliage de Moudon (1536-1798); il fut ensuite rattaché au district de Payerne (1798-2006). Au spirituel, S. releva de la paroisse de Granges-près-Marnand, puis forma une paroisse avec Villarzel et Rossens (1622), qui fut à nouveau jointe à celle de Granges en 2000. Grande salle (1976), station d'épuration (1994). En 2000, trois cinquièmes de la population active étaient des pendulaires; le primaire offrait encore 44% des emplois en 2005.