de fr it

Chêne-Pâquier

Comm. VD, distr. d'Yverdon dès 1798, formée des villages du Chêne et du Pâquier. 1462 Pascua, 1517 Pasquier et 1550 loz Chanoz. 5 feux au Chêne et 2 au Pâquier en 1550, 99 hab. en 1764, 224 en 1850, 172 en 1900, 193 en 1910, 130 en 1941, 145 en 1950, 104 en 2000. C. relevait de la seigneurie de Saint-Martin-du-Chêne, dont le château et le bourg disparu se trouvaient sur la commune de Molondin. L'église de Saint-Martin, paroissiale en 1228, fut transférée au Pâquier en 1667 et un nouveau temple construit; elliptique, restauré en 1903 et 1963-1973, il est l'un des premiers temples neufs de Suisse construits depuis la Réforme (cloches du XVe s. et de 1644). La paroisse du Pâquier comprenait les annexes de Molondin et Démoret; elle a fusionné avec celle de Donneloye en 1990. La maison de commune servant d'école se trouvait à Chêne depuis 1818 et un nouveau collège fut construit en 1949. Le pont du Covet sur le ruisseau des Vaux vers Chavannes-le-Chêne date de 1733, à l'origine avec cabaret et moulin attenants. Remaniement parcellaire en 1932.

Sources et bibliographie

  • M. Fontannaz, Les cures vaudoises, 1987, 135-138
  • M. Grandjean, Les temples vaudois, 1988, 115-118
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Entités politiques / Commune