de fr it

Gossens

Ancienne commune VD, district du Jura-Nord vaudois, partie de la commune de Donneloye depuis 2008. Son territoire, couvrant la colline qui domine la rive gauche de la Mentue, est coupé par le ruisseau de la Barbeire qui sépare le village du gros hameau des Granges-de-Gossens (au nord duquel coule le ruisseau du Lin), anciennement dénommé Granges de Joux. Le nom G. dérive de Gozzo, nom propre germanique. 62 hab. en 1803, 152 en 1850, 115 en 1900, 92 en 1950, 113 en 2000. Le village doit son origine à un domaine avec grange appartenant à la commanderie de La Chaux, tandis que les Granges appartenaient à la seigneurie de Bioley-Magnoux: cette situation suscita de nombreux conflits au Moyen Age. A l'époque bernoise, les deux terres furent rassemblées dans la seigneurie de Bioley-Magnoux, dans le bailliage d'Yverdon. G. appartint au district d'Yverdon de 1798 à 2006. Il fait partie de la paroisse de Sauteruz, après avoir appartenu à celle de Cronay et précédemment à celle d'Orzens (1846-1862). Quartier de villas au lieudit la Biolette. En 2000, les trois quarts de la population active étaient des navetteurs.

Sources et bibliographie

  • Districts d'Aubonne, Cossonay, Grandson, Morges, Nyon, Orbe, Rolle, la Vallée et Yverdon, 1994, 193-194