de fr it

Mézery-près-Donneloye

Ancienne commune VD, district du Jura-Nord vaudois, partie de la commune de Donneloye depuis 2008. M. s'étend sur un plateau bordé de collines, rive droite de la Mentue, à l'écart de la route Moudon-Yverdon. 1186 Macerys. 87 hab. en 1764, 63 en 1803, 97 en 1850, 111 en 1900, 53 en 1950, 36 en 1970, 69 en 2000. Du XIVe au XVIIe s., M. forma une petite seigneurie qui appartint, au gré des mariages et des successions, aux Fernex, Châtonay, Rolaz, Varney et Loys. Ces derniers la cédèrent en 1711 à Berne, qui l'intégra à la seigneurie de Donneloye. Sous l'Ancien Régime, M. fit partie du bailliage d'Yverdon (1536-1798), puis fut incorporé au district homonyme (1798-2006). Au spirituel, le village a toujours relevé de la paroisse de Donneloye. Jusqu'en 1989, chaque ménage avait sa propre source; un réseau de distribution des eaux a dès lors été mis en place. La localité vit essentiellement d'activités agricoles et se voue principalement à la céréaliculture (cinq exploitations en 2000).

Sources et bibliographie

  • L. Michaud, Yverdon à travers son passé, 1969