de fr it

Vernamiège

Ancienne commune VS, district d'Hérens, ayant fusionné en 2011 avec Mase et Nax pour former la commune de Mont-Noble. Sur la rive droite de la Borgne. Le village de V. se situe dans une clairière à 1300 m d'altitude. Fin XIe s. Vernamesia, ancien nom all. Ferneisi. 185 hab. en 1850, 244 en 1900, 330 en 1950, 144 en 2000. Vestiges de l'époque de La Tène. Dès le début du XIIIe s., V. appartint à l'évêque de Sion et forma une majorie avec Nax. V. fit successivement partie du dizain de Sion (XIVe s.-1798), du district d'Hérémence (1798-1814), puis de celui d'Hérens. Doté d'une chapelle Saint-Antoine mentionnée en 1461, V. releva de Nax jusqu'à l'érection d'une paroisse en 1915 (église de 1913). Traditionnellement voué à l'agriculture vivrière et à l'élevage, le village tente de stopper le déclin démographique (amorcé dès les années 1960) en cherchant des solutions dans l'écotourisme.

Sources et bibliographie

  • A. Gaspoz, J.-E. Tamini, Essai d'hist. de la vallée d'Hérens, 1935 (réimpr. 1999)
  • G. Berthoud, Changements économiques et sociaux de la montagne: Vernamiège en Valais, 1967
  • C. Raemy-Berthod, Les sanctuaires de Nax, Vernamiège, Mase et Saint-Martin (Val d'Hérens), 1997