de fr it

Saas-Fee

Commune du canton du Valais, district de Viège, au pied du Dom des Mischabel, dominée par treize sommets de plus de 4000 m. 1304 Vee, ancien nom français Fée. 233 habitants en 1850, 280 en 1900, 504 en 1950, 1454 en 2000, 1758 en 2010.

Affiche réalisée en 1925 par le graphiste Willy Burger pour l'office du tourisme de Saas-Fee (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
Affiche réalisée en 1925 par le graphiste Willy Burger pour l'office du tourisme de Saas-Fee (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

Des pollens et des charbons de bois trouvés dans le marais indiquent une occupation ou une fréquentation temporaire au IVe millénaire av. J.-C. Saas-Fee faisait partie de la grande commune de Saas (divisée en quatre quartiers en 1392), dans la majorie de Viège. Les statuts communaux (Bauernzünfte) du quartier de Saas-Fee, notamment en 1456, 1516, 1538, 1596 et 1763, réglaient la vie du village, l'usage des forêts, des prairies et des alpages ainsi que la chasse. Au spirituel, Saas-Fee, érigé en rectorat avec ministère pastoral en 1715, releva de la paroisse de Saas et de l'église de Saas-Grund avant de former une paroisse en 1893. La première église paroissiale (1894) fut remplacée en 1963 par l'église du Sacré-Cœur.

L'agriculture et l'élevage permirent à la population de vivre dans une large mesure en autarcie. Au début du XIXe siècle, les premiers naturalistes découvrirent le village de glaciers, qui gagna en importance avec les débuts de l'alpinisme (première ascension du Strahlhorn en 1854). Le premier hôtel date de 1880, suivi d'autres, bien que le tourisme soit resté une activité estivale annexe jusqu'au milieu du XXe siècle. Le premier téléski fut inauguré en 1948. Après l'ouverture de la route Saas-Grund-Saas-Fee en 1951, la localité connut un essor fulgurant et la saison d'hiver surclassa celle d'été. Les rues du village restèrent toutefois interdites aux voitures. Dans les années 1950 et 1960, tous les domaines skiables des alentours furent atteignables par des téléskis, télésièges, télécabines et téléphériques. Les nuitées passèrent de 66'000 en 1950 à 538'300 en 1970 et 804'500 en 2000. En 2008, la station de villégiature comptait 11'814 lits (presque 1,4 million de nuitées).

Sources et bibliographie

  • J.-J. Senglet, Saas Fee im Rückspiegel, 1991
  • O. Supersaxo, R. Imseng, Saas-Fee, 1991
  • 100 Jahre Pfarrei Saas-Fee, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Première(s) mention(s)
1304: Vee
Endonyme(s)/Exonyme(s)
Fée (français)
Indexation thématique
Entités politiques / Commune