de fr it

Mervelier

Comm. JU, distr. de Delémont. Village du val Terbi, construit le long de La Scheulte, au pied du col du même nom, sur la route Delémont-Balsthal. Vers 1184 Morswilre, ancien nom all. Morschwil. 377 hab. en 1818, 490 en 1850, 433 en 1900, 539 en 1950, 585 en 2000, 551 en 2010.

Mervelier: carte de situation 2020 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2020 DHS.
Mervelier: carte de situation 2020 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2020 DHS.

M. fit partie de la prévôté de Moutier-Grandval (évêché de Bâle), de la région dite Sous-les-Roches et restée catholique, ensuite des départements français du Mont-Terrible puis du Haut-Rhin (1793-1813) et du canton de Berne (bailliage puis distr. de Moutier, 1815-1978). Commune mixte depuis 1853. M. dépendit de la paroisse de Montsevelier jusqu'en 1771, avant d'être érigé en paroisse, englobant Schelten et, de 1874 à 1935, Montsevelier. Eglise Saint-Rémi, à l'écart du village (1770-1772, avec une façade monumentale en pierre de taille, transformée en 1841-1842), bel exemple de transition entre le baroque tardif et le néoclassicisme. Agriculture et arbres fruitiers, tissage de la soie (XIXe-XXe s.) et un peu d'horlogerie (XXe s.).

Sources et bibliographie

  • A. Daucourt, Dict. hist. des paroisses de l'ancien Evêché de Bâle, 3, 1900, 3-26 (réimpr. 1980)
Indexation thématique
Entités politiques / Commune

Suggestion de citation

Kohler, François: "Mervelier", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.06.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/002942/2020-06-26/, consulté le 26.10.2020.