de fr it

Rossemaison

Comm. JU, distr. de Delémont. 1462 Rosemason, ancien nom all. Rottmund. 138 hab. en 1818, 185 en 1850, 192 en 1900, 250 en 1910, 248 en 1950, 501 en 2000, 552 en 2010.

Rossemaison: carte de situation 2020 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2020 DHS.
Rossemaison: carte de situation 2020 (Géodonnées: Office fédéral de la statistique, Swisstopo, OpenStreetMap) © 2020 DHS.

R. appartint à la prévôté de Moutier-Grandval (évêché de Bâle), dans la partie Sous-les-Roches restée catholique à la Réforme. Sous le régime français (1793-1813), R. fut rattaché au département du Mont-Terrible puis du Haut-Rhin, avant de passer au canton de Berne (1815-1978, bailliage puis distr. de Moutier). Commune limitrophe après les deux premiers plébiscites (juin 1974, mars 1975), R. opta pour le canton du Jura le 7 septembre 1975. Au spirituel, R. relève de la paroisse de Courrendlin. Ancienne chapelle Notre-Dame-de-la-Salette, construite en 1869-1870 (centre culturel dès 1983), nouvelle chapelle (même vocable) en 1969. Commune mixte depuis 1854. R., dont le noyau ancien conserve quelques fermes des XVIIIe et XIXe s., a vu une forte expansion de sa zone résidentielle en raison de la proximité de Delémont.

Sources et bibliographie

  • A. Daucourt, Dict. hist. des paroisses de l'ancien évêché de Bâle, 1, 1897, 231-233 (réimpr. 1980)
  • Rossemaison, notre village, 1976-
Indexation thématique
Entités politiques / Commune

Suggestion de citation

Kohler, François: "Rossemaison", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.07.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/002948/2020-07-13/, consulté le 21.04.2021.