de fr it

d'Amman

Famille patricienne originaire de Neyruz (FR), mentionnée comme bourgeoise de Fribourg dès 1343 sous le nom de Gaudion, Godion ou Mestra(u)l. La forme germanisée apparaît au début du XVIe siècle. Représentée au Grand Conseil, la famille s'introduisit au XVe siècle à la Chambre secrète et au Petit Conseil, dont elle fit partie jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Son ascension sociale se reflète dans sa politique matrimoniale. Par héritage ou par achat, elle acquit les seigneuries ou coseigneuries de Vuissens (1541-1566) et Démoret (1541-1596), Saint-Barthélemy et Goumoens-le-Châtel (1652/1653-1718 et 1794-1803), Ependes (avec son château, 1661-1972) et Macconnens (1673-1840). Elle donna des baillis, ainsi que des officiers au service de France.

Nicod Mestraul est mentionné comme bourgeois de Fribourg en 1442. Son fils Jean Mestraul fut banneret du Bourg et chef de l'artillerie fribourgeoise à la bataille de Morat. Jean (1523), fils du précédent, prit le nom d'Amman, commanda le contingent fribourgeois durant la campagne d'Italie et fut blessé au service de France à la Bicoque (1522). Petermann, fils de Jean, obtint en 1541 de Charles Quint une lettre d'armoiries. Jean (1607-1682), bailli de Rue, acheta Saint-Barthélemy et Goumoens. Nicolas (1624-1708) acquit Macconnens, qui resta aux mains de la famille jusqu'à l'extinction des droits seigneuriaux. Embrassèrent la carrière ecclésiastique: Béat-Nicolas-Ignace, prévôt de Saint-Nicolas, et son frère François-Pierre-Joseph, jésuite. François-Nicolas-Alois-Jean (1781-1853) fut maître de la Monnaie de Fribourg de 1808 à 1847. Son frère Jean-Baptiste (1788-1865) s'établit vers 1830 en Pologne (cette branche est éteinte). François-Nicolas-Alois-Bonaventure (1800-1853), délégué fribourgeois à la dernière Diète fédérale, fut expulsé de Fribourg comme instigateur du Sonderbund par le gouvernement radical. Après lui, la famille ne produisit plus de politicien de premier plan, mais compta des représentants des professions libérales.

Sources et bibliographie

  • Fonds, Archives de l'Etat de Fribourg, Fribourg
  • Almanach généalogique suisse, 4, 1913, 21-29; 7, 1943, 1-3
  • Nouvelles étrennes fribourgeoises, 60, 1927, 229-232
En bref
Variante(s)
Amman
Gaudion
Godion
Mestral
Mestraul