de fr it

AntonGisler

25.3.1863 à Bürglen (UR), 4.1.1932 à Coire, cath., de Bürglen. Fils de Xaver, huissier communal, et de Katharina Schuler. Gymnase à Altdorf (UR) et Einsiedeln. Etudes à l'université grégorienne de Rome (1881-1888), doctorat en théologie. Ordination (1887). Maître à l'école cantonale d'Altdorf (1888), chapelain à Bürglen (1890). Professeur de dogmatique, de théologie pastorale et d'homilétique au grand séminaire Saint-Lucius à Coire (1893). Cofondateur, puis rédacteur, de la Schweizerische Rundschau (1900). Chanoine (1906), régent (1913). Evêque coadjuteur (1928), successeur désigné de l'évêque de Coire Georg Schmid von Grüneck, qui cependant lui survécut. Dans son œuvre principale Der Modernismus (1912), G. suivait la ligne antimoderniste de Pie X. Cependant des intégristes (Caspar Decurtins) dénoncèrent chez lui des tendances modernistes.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 511
  • T. Herger, Weihbischof Anton Gisler, 1863-1932, 1974
  • Gatz, Bischöfe 1803, 248-249
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 25.3.1863 ✝︎ 4.1.1932

Suggestion de citation

Ettlin, Leo: "Gisler, Anton", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.12.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003031/2006-12-19/, consulté le 28.11.2020.