de fr it

BonaventuraBaumgartner

18.8.1822 à Oensingen, 4.3.1884 à Soleure, cath., d'Oensingen. Fils d'Urs Josef, paysan. 1856 Maria Burger, fille de Franz, aubergiste à Laufon. Formé à l'école normale d'Oberdorf (SO), B. enseigna à Bolken. Compagnon menuisier au Maroc et en Algérie, il fut enlevé par des Arabes en 1842. Maître d'école de 1844 à 1856, il obtint le brevet bernois d'instituteur en 1849. Maître de gymnastique de 1856 à 1861, il fut un pionnier de cette discipline à Soleure. Adhérent du mouvement démocrate "rouge", député au Grand Conseil en 1861 et de 1873 à 1875, conseiller d'Etat de 1861 à 1873 et de 1875 à 1884 (Agriculture, Travaux publics), il se battit pour l'extension du réseau routier, le chemin de fer du Gäu, l'assainissement des marais et la correction des cours d'eau. Conseiller national (de gauche) en 1875, de mars jusqu'à sa démission en juin, il déposa la motion B., origine de la politique agricole fédérale (1884). Membre, entre autres, du conseil d'administration de la Rentenanstalt de 1867 à 1873. Membre du comité de la Société suisse d'agriculture de 1863 à 1881 (président de 1869 à 1881), président de la Société soleuroise d'agriculture de 1862 à 1878, promoteur de l'élevage, auteur de publications agricoles. Membre d'honneur de Zofingue en 1879.

Sources et bibliographie

  • 100 Jahre Landwirtschaftlicher Kantonalverein Solothurn 1845-1945, 1945
  • E. Bruderer, 100 Jahre Solothurner Kantonal-Turnverein 1862-1962, 1962
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 416
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF