de fr it

UrsSchild

31.8.1829 à Granges (SO), 25.4.1888 à Granges, cath., puis cath.-chr., de Granges. Fils d'Anton, blanchisseur de filés et charpentier, et de Maria Schnyder. 1) 1855 Magdalena Hugi (✝︎1864), fille d'Urs Josef, huilier, 2) 1866 Elisabeth Rust, fille de Franz Vinzenz, maître tailleur de pierre. Instituteur et huissier de district jusqu'en 1857, S. fut en outre dès 1852 comptable et secrétaire de la nouvelle fabrique d'ébauches Girard Frères & Kunz. Mise en faillite, celle-ci fut reprise en 1856 par S. et Josef Girard sous la raison sociale Girard & Schild, puis, en 1870, par S. seul. Son frère Adolf (->) rejoignit l'entreprise en 1864. S. se lança dans la fabrication mécanisée de pièces d'ébauches dès 1861, développa la production de composants de montres et construisit une seconde fabrique en 1870. En 1876, l'entreprise devint une manufacture de montres qui prendra en 1906 le nom d'Eterna, Schild Frères & Co. Député radical au Grand Conseil soleurois (1868-1887) et conseiller national (1882-1887).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 429-430
  • A.R. Schild, Schild-Hugi-Bilderbogen, 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.8.1829 ✝︎ 25.4.1888