de fr it

JacquesSchmid

Photographie prise vers 1930 (Archives sociales suisses, Zurich, F 5008-Fc-003).
Photographie prise vers 1930 (Archives sociales suisses, Zurich, F 5008-Fc-003).

2.4.1882 à Altstetten (auj. comm. Zurich), 7.9.1960 à Soleure, sans confession, d'Urdorf. Fils de Friedrich, employé des chemins de fer. Dina von Hayn, Allemande, militante dans le mouvement ouvrier féminin. Après un apprentissage de typographe à Berthoud, S. continua sa formation en Allemagne et en France (à Paris auprès de James Guillaume). Caporal, S. refusa de continuer à servir dans l'armée en 1907. En 1910, il fut rédacteur du Volksrecht à Zurich et, de 1911 à 1931, de la Neue Freie Zeitung (Das Volk dès 1920) à Olten. Il eut une influence déterminante sur le parti socialiste du canton de Soleure, dont il fut président (1912-1936). Député au Grand Conseil soleurois (1912-1930), conseiller national (1917-1955, président en 1950), conseiller d'Etat (1931-1949, Finances). En 1943, il préconisa la création d'une instance de contrôle et de plainte en faveur des réfugiés. Même s'il se réclama du marxisme durant toute son existence, S. défendit constamment, dès 1914, des positions modérées dans le parti socialiste suisse.

Sources et bibliographie

  • 100 Jahre freisinnige Herrschaft im Kanton Solothurn, 1930
  • Unterwegs 1900-1950, 1953
  • Jacques Schmid, 1882-1960, 1961
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 430-431
  • J.-M. Lätt, 120 Jahre Arbeiterbewegung des Kantons Solothurn, 1990
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF