de fr it

FerdinandAffolter

17.3.1847 à Deitingen, 30.11.1926 à Näfels, cath., de Deitingen. Fils de Barbara. 1872 Maria Magdalena Julia Isler, née Hirt. Ecole cantonale de Soleure, collège de Genève, études de mathématiques, physique et sciences naturelles à l'Ecole polytechnique de Zurich (diplôme en 1871), plus tard à Berne, Pise, Rome et Zurich (doctorat ès sciences en 1875). Maître à l'école cantonale de Soleure (1869-1872). Chargé de cours (1878-1879), puis professeur (1884-1892 et 1896-1926) de sciences militaires (section créée en 1874) à l'Ecole polytechnique de Zurich. Conseiller d'Etat soleurois (Instruction publique, 1882-1884). Membre de la commission des fortifications dès 1885, chef de l'artillerie des fortifications du Gothard (1892), colonel d'artillerie (1894). A. plaida pour les fortifications blindées et introduisit le "tir indirect". Dans la controverse sur l'acquisition d'une nouvelle pièce de campagne, il obtint, contre la recommandation du Conseil fédéral, l'introduction du très récent canon à recul sur affût. Ami du général Ulrich Wille, bourgeois d'honneur de Zurich, A. a publié de nombreux articles militaires.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 12.12.1926
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF