de fr it

Ferdinand vonArx

29.9.1868 à Olten, 30.3.1944 à Soleure, catholique-chrétien, d'Olten. Fils de Ferdinand von Arx, maître-charpentier et entrepreneur en bâtiment. 1893 Adèle Frida Beriger, fille de Samuel Beriger, contremaître aux ateliers des Chemins de fer fédéraux (CFF) à Olten. Après un apprentissage de charpentier, Ferdinand von Arx fit des études au technicum de Winterthour, où il obtint un diplôme de technicien en construction en 1887. Il travailla ensuite dans l'entreprise paternelle, qu'il géra de 1898 à 1914 avec son frère Hans von Arx. Il fut Statthalter (vice-président) de la commune d'Olten (1909-1914), député radical au Grand Conseil soleurois (1900-1914) et conseiller d'Etat (1914-1936; directeur des Départements des travaux publics, des forêts, de l'agriculture, des chemins de fer et, entre 1914 et 1921, de l'assistance publique). La construction de la route du Passwang (1931-1935) et la correction de la Dünnern dès 1933 furent exécutées durant son mandat. En tant que représentant de Soleure, von Arx fit partie du conseil d'administration des CFF (1914-1923) et d'autres entreprises de chemins de fer. Il fut le premier président de l'Association suisse de l'économie forestière (1921-1939) et le président de l'Union suisse des coopératives de cautionnement des arts et métiers (1935-1944).

Sources et bibliographie

  • Arx, Otto Emil von: Geschichte der Familie von Arx, 1941, pp. 298-299.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Meyer, Erich: "Arx, Ferdinand von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.08.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/003094/2020-08-18/, consulté le 20.01.2021.