de fr it

Rudolf vonArx

27.8.1851 à Erschwil, 22.4.1938 à Soleure, cath., puis cath.-chr., de Walterswil SO et (dès 1895) de Soleure. Fils de Viktor, instituteur. 1880 Marie Winistörfer, de Balsthal. Instituteur, breveté de l'école normale de Soleure en 1870, A. enseigna à Zuchwil. Secrétaire du Département de l'instruction publique en 1872, substitut du greffier du tribunal cantonal en 1874. Il obtint en 1875 la patente de greffier et en 1879 celle de notaire, préparées en autodidacte, et ouvrit une étude de notaire et d'avocat à Balsthal et Dornach. Député radical (1885-1886), conseiller d'Etat (Finances, Affaires militaires, 1886-1908). Son mandat fut marqué par la révision de la Constitution cantonale, qui prévoyait l'introduction de l'impôt direct, de la représentation proportionnelle (1895), des lois sur l'assurance incendie (1899/1901) et sur le traitement des fonctionnaires (1904), ainsi que par la construction d'un nouvel arsenal (1907). Retiré du gouvernement, il fut nommé vice-directeur de la Banque cantonale de Soleure (1909-1923) et collabora à l'élaboration de la loi sur les banques en 1922. Il organisa le landsturm en 1887, devint lieutenant-colonel et commandant de la place de Soleure en 1894. Il présida la Société cantonale des carabiniers (1886-1906) et le comité central de la Société suisse des carabiniers (1893-1911).

Sources et bibliographie

  • L. Jäggi, Hundert Jahre Solothurner Kantonal-Schützenverein, 1836-1936, 1936, 112-113
  • Solothurner Zeitung, 22.4.1938
  • Oltner Tagblatt, 23.4.1938
  • O. von Arx, Geschichte der Familie von Arx, 1941, 279-283
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.8.1851 ✝︎ 22.4.1938