de fr it

Retterswil

Ancienne comm. AG, depuis 1899 partie de la comm. de Seon, distr. de Lenzbourg. Village-rue sur le coteau du Seetal. 1045 Ruotheresvilari. 75 hab. en 1815, 97 en 1850, 85 en 1870, 118 en 1888. Jusqu'après 1430, R. dépendit de la basse juridiction de Seengen, avant de passer à la juridiction de Seon. Au spirituel, le village a toujours relevé de la paroisse de Seon. R. constituait un domaine isolé échappant à l'assolement triennal (Steckhof); il fut annexé à Seon en 1751, indépendant en 1806 et, contre son gré, à nouveau réuni à Seon en 1899 dans le cadre d'un remaniement général des communes argoviennes. A l'agriculture s'ajouta l'industrie textile à domicile dès le XVIIIe s.; le XIXe s. vit l'ouverture d'une tuilerie-briqueterie et d'une fabrique de vélos. Les habitants de R. travaillaient probablement dans les fabriques de Seon. Le bâtiment de la mayorie (Meierhof) est le plus ancien édifice profane en pierre de l'architecture rurale argovienne (XVIe s.).

Sources et bibliographie

  • Seon - eine Dorfgeschichte, 1993